Prochainement au Cinéma du Parc
Cliquez sur un titre pour plus d'informations

TRANSFIXED
Dès le 3 juin

JANIS: LITTLE GIRL BLUE
Dès le 3 juin

SHAKESPEARE'S GLOBE présente
ANTONY & CLEOPATRA

Les 5 et 9 juin

CINÉMAGIQUE présente
SUNSET SONG

Le 6 juin

I AM THE BLUES
Dès le 10 juin

MAGGIE’S PLAN
Dès le 10 juin

CINÉMAGIQUE présente
THE BLOODY IRISH!

Le 13 juin

SUNSET SONG
Dès le 17 juin

OUR LAST TANGO / UN TANGO MÁS
Dès le 17 juin

CHEVALIER
Dès le 17 juin

THE NEON DEMON
Dès le 24 juin

MIA MADRE
Dès le 24 juin

TICKLED
Dès le 24 juin

SWISS ARMY MAN
Dès le 1er juillet

BRANFORD MARSALIS – SOUND ILLUSIONIST
Du 1er au 7 juillet

EAT THAT QUESTIONFRANK ZAPPA IN HIS OWN WORDS
Dès le 8 juillet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TRANSFIXED

DÈS LE 3 JUIN

>>Acheter vos billets en ligne<<

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Canada / États-Unis. 2016. Réal.: Alon Kol. 74 min.

Version originale anglaise avec sous-titres français
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

« Toute sa vie, Martine Stonehouse a lutté pour ses droits en tant que transgenre. Son conjoint John Gelmon, atteint du syndrome d’Asperger et de la Tourette, la soutient inconditionnellement. Mais les deux ne peuvent consommer leur amour: Martine doit subir l’ultime opération pour changer de sexe. Bien que le réalisateur Alon Kol avait suffisamment de matériel pour tracer le parcours de la militante récompensée du Pride Award de Toronto en 2012, il a plutôt choisi de présenter le difficile chemin de Martine vers sa transformation complète en femme.

Une route ardue puisque, même si elle est entourée d’amis qui lui témoignent reconnaissance et affection, son problème de poids, souligné par plusieurs spécialistes, représente un dangereux obstacle à sa chirurgie et à sa santé. Sans compromis ni complaisance, le documentaire de Kol pénètre dans l’intimité de cette femme et révèle un être fragile, mais d’une détermination inégalable. Oubliez le prestige de Caitlin Jenner; le portrait que propose le cinéaste est celui d’une femme dont le quotidien est beaucoup plus modeste et la situation économique, certes, plus précaire, mais dont le récit n’en est pas moins bouleversant. Alors que la communauté transgenre est reconnue comme jamais auparavant, Martine Stonehouse s’impose comme une héroïne qu’il faut saluer. »
− Frédéric Bouchard, FNC 2015

SÉLECTION OFFICIELLE – FNC 2015

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -