Prochainement au Cinéma du Parc
Cliquez sur un titre pour plus d'informations

MAGIC IN THE MOONLIGHT
Dès le 8 août

OPÉRA NATIONAL DE PARIS À MONTRÉAL
I PURITANI

Les 17 et 21 août

SLUMS : CITIES OF TOMORROW
Dès le 22 août

VIVIR ES FÁCIL CON LOS OJOS CERRADOS / LIVING IS EASY WITH EYES CLOSED
Dès le 29 août

ZULU
Dès le 5 septembre

DESERT RUNNERS
Dès le 5 septembre

COWSPIRACY: THE SUSTAINABILITY SECRET
UN SOIR SEULEMENT
Le 10 septembre

OPÉRA NATIONAL DE PARIS À MONTRÉAL
LA TRAVIATA

Les 18 et 28 septembre

20000 DAYS ON EARTH
Dès le 26 septembre

OPÉRA NATIONAL DE PARIS À MONTRÉAL
BALANCHINE / MILLEPIED

Les 16 au 26 octobre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MAGIC IN THE MOONLIGHT

DÈS LE 8 AOÛT

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
États-Unis. 2014. Réal.: Woody Allen. 97 min. Avec : Colin Firth, Emma Stone, Marcia Gay Harden.

Version originale anglaise
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Woody Allen poursuit sa lancée! Après avoir fait la conquête de Londres, Barcelone, Paris et San Francisco, le grand sorcier de la comédie nous amène dans le sud de la France pour son 44e film. Filmé en 35mm, déployant une palette de couleurs riches qui rappellent la chaleur et la joie de vivre française, MAGIC IN THE MOONLIGHT est un autre exemple du génie comique de Woody Allen.

Dans les années 20, Stanley est un prestidigitateur qui donne un spectacle grimé en Chinois. Il est chargé d'aller démasquer Sophie, une jeune fille qui se vante d'être une grande médium et dépouille les riches héritiers de leur fortune dans le sud de la France. Sophie a-t-elle de vrais pouvoirs ? Stanley va tomber sous son charme.

Woody Allen, scénariste et réalisateur :
“ J’ai lu que dans les années 20, de très nombreux prétendus spirites sévissaient un peu partout aux États-Unis et en Europe. Ils pouvaient berner n’importe qui : le grand public, des intellectuels, et même des scientifiques. Les seuls qu’ils ne pouvaient pas tromper, c‘était les magiciens eux-mêmes, car ces derniers connaissaient les ficelles. “

« Le 44e film de Woody Allen est sûrement l’un de ses meilleurs. Un coup de maitre produit par un génie du cinéma moderne, soutenu par le charme, l’élégance et l’incroyable performance de Colin Firth. »
-REX REED, NEW YORK OBSERVER

« Rafraichissant, drôle et parfaitement agréable! »
-CHRIS NASHAWATY, ENTERTAINMENT WEEKLY

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -