Prochainement au Cinéma du Parc
Cliquez sur un titre pour plus d'informations

ST. VINCENT
Dès le 24 octobre

EVOLUTION OF A CRIMINAL
Du 24 au 31 octobre

OPÉRA NATIONAL DE PARIS À MONTRÉAL
BALANCHINE / MILLEPIED

Le 26 octobre

ZERO FILM FESTIVAL
Le 28 octobre

THEY WERE PROMISED THE SEA
AVANT-PREMIÈRE GALA
en présence de la réalisatrice

Le 30 octobre

POUR UNE NOUVELLE SÉVILLE
Dès le 31 octobre

BIRDMAN
OR
(THE UNEXPECTED VIRTUE OF IGNORANCE)

Dès le 31 octobre

WHY DON’T YOU PLAY IN HELL?
Dès le 31 octobre

15E FESTIVAL DU MONDE ARABE DE MONTREAL
1er et 2 novembre

PINA (3D)
Du 8 au 12 novembre

LES RÊVES DANSANTS, SUR LES PAS DE PINA BAUSCH
Du 8 au 12 novembre

RENCONTRES INTERNATIONALES DU DOCUMENTAIRE DE MONTRÉAL
Du 12 au 23 novembre

CINÉ CLUB PSY présente
CAPOTE

Le 28 novembre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ST. VINCENT

DÈS LE 24 OCTOBRE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
États-Unis. 2014. Réal.: Theodore Melfi. 103 min. Avec : Bill Murray, Melissa McCarthy, Naomi Watts, Terrence Howard.

Version originale anglaise
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

«Bill Murray, chouchou du web et légende du cinéma américain, prend la vedette dans St. Vincent, une comédie intergénérationnelle (…) Il s’agit du premier long métrage réalisé par Theodore Melfi.»
- VOIR

St.Vincent est un vétéran alcoolique et aigri, qui n’aime personne et que personne n’aime. Quand Maggie déménage juste à coté de chez lui, elle arrive avec un enfant de douze ans. Bien qu’il semble être une influence néfaste pour le jeune adolescent, le vieil homme aigri et le jeune garçon curieux vont se lier d’amitié et affronter la vie ensemble.

«Ici, pas de changement de registre pour Bill Murray qui, avec succès, nous refait le coup du personnage blasé, roublard et dégénéré. Établissant une belle complicité avec Jaeden Lieberher, le jeune comédien interprétant Oliver, Murray réussit à nous faire rire avec tendresse, chose rare au cinéma. Naomi Watts et Melissa McCarthy, désinvoltes dans leurs rôles respectifs, apportent une couleur féminine essentielle à cette première réalisation de Theodore Melfi. »
– CINÉMA LE CLAP

SÉLECTION OFFICIELLE TIFF 2014

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -